Publié le Laisser un commentaire

Botanic

Botanic

Il faut savoir qu’à l’heure actuel Botanic est représenté par 70 magasins à travers la France et emploie plus de 2300 salariés. Tout a débuter à partir d’une coopérative d’horticulteurs en Haute-Savoie, au pied du Salève. Ainsi c’est dans les années 70 que l’histoire commence à partir de cette coopérative de : Albert, Jacques Verdonnet, François Bouchet et Claude Blanchet.

En effet les horticulteurs comprennent que le marché des réseaux de jardineries était prometteur et correspondait à leurs compétences. C’est pourquoi après avoir investi dans des franchises, ils décident de créer leur propre enseigne qui s’appellera « Jardinery ». Le temps passe et leur réseau s’étend, c’est pourquoi en 1995 la marque Botanic est crée avec réussite. Par ailleurs leur siège social est toujours en Haute-Savoie à Archamps.

De plus Botanic s’est très vite axé sur le bio, au début des années 2000, en proposant des gammes de produit respectueux de l’environnement. Cependant ils sont tributaire des saisons car leur activité est basé sur le végétal. Par conséquent ils décident d’ouvrir des animaleries dans leurs jardineries en s’inspirant du modèle Suisse et Américain. Aujourd’hui Botanic est le seul magasin spécialisé dans le jardin, à proposer uniquement des solutions écologiques pour votre jardin. Du fait que depuis 2008, tous les produits chimiques de synthèse et pesticides ont été supprimés des rayons. Botanic c’est aussi développer en Italie en ouvrant cinq magasins.

De Jardinery à Botanic !

Tout commence en 1977, lorsque trois famille d’horticulteurs qui sont : Albert et Jacques Verdonnet, François Bouchet et Claude Blanchet, décident de créer « les serres du Salève ».  Tout d’abord la jardinerie se nomme « Jardinery », et se développe en Savoie et dans la région lyonnaise jusqu’en 1995. Jusque là son développement lui avait permis d’ouvrir douze jardineries. Cependant l’entreprise intègre la franchise Jardiland en 1992, afin de développer son réseau de magasins. Mais l’entreprise quitte la franchise en 1995, et ils créent leur marque « Botanic« , avec une philosophie différente du métier du jardin. En effet ils prennent une direction plus écologique avec des magasins en verre et en bois et communique beaucoup sur le recyclage du papier.

Finalement avec leur philosophie tournée vers l’écologie et le respect de la planète, Botanic met en avant le développement durable. En effet ils mettent en place les sacs de courses biodégradables et encourage leurs clients à utiliser des sac-cabas et autres alternatives durables. Afin de supprimer définitivement les sacs jetables de nos habitudes.

Une philosophie éco-responsable

Pour commencer Botanic à depuis 2000 une vision écologique et respectueuse de l’environnement. Mais en 2007 ils décident de retirer tous les produits chimiques et les engrais de leurs rayons. Puis ils mettent en place des points de conseils sur l’éco jardinage et ouvrent trois  magasins zéro pesticide. Cependant c’est en 2008 qu’ils convertiront l’ensemble de leurs magasins en zéro pesticide. Ainsi ils proposent uniquement des alternatives écologiques. De plus dans quelques magasins en France, des marchés dit bio ouvrent. Ces marchés bio proposent des fruits et légumes certifié AB et d’autres produits de composition naturelle.

Botanic et leur animalerie

Tout d’abord Botanic a toujours veillée à préserver l’écosystème et à respecter les animaux. C’est pourquoi ils ont mis en place une charte pour garantir le respect et le bien-être des animaux et de la biodiversité. Depuis le début l’entreprise a refusé de vendre des chats, des chiens ou des espèces exotiques invasive. Par conséquent, 100% des petits mammifères (telle que : lapin, chinchilla…), proviennent uniquement d’élevages français. Cela leur permet de garantir la traçabilité et le bien-être des animaux. Quand aux oiseaux, 80% viennent d’élevages français et 20% proviennent d’élevages européens. Bien sur des tests ADN sont effectué pour garantir le sexage de l’oiseau, mais également des tests qui valide l’absence de maladies courante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *