Publié le Laisser un commentaire

Qu’est-ce que la décoration intérieure de style méditerranéen ?

décoration intérieure de style méditerranéen

La décoration intérieure de style méditerranéen s’inspire du décor des pays qui bordent la mer Méditerranée. Que vous souhaitiez vous inspirer d’un été chaud et insouciant à Santorin, Capri ou Ibiza. En effet la décoration d’intérieur de style méditerranéen met l’accent sur la vie intérieure et extérieure. De plus elle utilise des matériaux et des finitions naturels. Et une approche de la décoration minimaliste et chic, sans effort, enracinée dans des siècles de vie le long de la magnifique côte méditerranéenne. Le style méditerranéen est une variante du design côtier, qui est un terme plus large basé sur les codes génériques de la vie en bord de mer.

Histoire de la décoration intérieure de style méditerranéen

Lorsque les architectes d’intérieur parlent de style méditerranéen, ils font généralement référence à l’esthétique des pays d’Europe du Sud. Ceux qui bordent la mer Méditerranée, notamment la Grèce, l’Italie et l’Espagne. Mais il est important de garder à l’esprit qu’il y a en fait 21 pays qui bordent la Méditerranée. Par conséquent cela signifie que le véritable style méditerranéen est tout aussi susceptible de provenir d’Israël, du Maroc et d’ailleurs. Bien que les cultures méditerranéennes empruntent des éléments de leur style respectif. Cependant ils partagent une sensibilité collective liée à leur proximité commune de la mer Méditerranée. Mais possèdent chacune des siècles de culture et de traditions de conception distinctes.

Des variations du style méditerranéen existent même au sein de certains pays. Par exemple, dans la partie du sud de la France qui borde la Méditerranée, le style French Riviera est une version glamour du style méditerranéen qui a vu le jour dans les années 1930. Ce style particulier a connu une résurgence ces dernières années partout, de la mode aux hôtels, en passant par les restaurants et le design. Les miroirs en forme de soleil en rotin, vintage et largement reproduits, sont un exemple du style French Riviera. Ils sont devenus courants dans toutes sortes d’intérieurs du monde entier ces dernières années.

Le style méditerranéen : un attrait intemporel

Bien que le style méditerranéen ait un attrait intemporel, il peut être interprété de manière classique ou plus contemporaine. Les caractéristiques originales des maisons plus anciennes, comme les murs en pierre naturelle, les poutres en bois apparentes ou les sols en carrelage, peuvent préserver le caractère de la propriété, tandis que l’ajout de meubles et de décors contemporains donne à la maison une impression de modernité. L’architecture et la décoration intérieure méditerranéennes contemporaines peuvent être axées sur les modes de vie modernes, avec des pièces plus grandes, des fenêtres plus efficaces sur le plan énergétique et des luxes modernes comme les piscines, mais les matériaux et les détails architecturaux de la vieille école peuvent être préservés ou ajoutés comme un clin d’œil à l’histoire.

L’architecture de style méditerranéen étant particulièrement adaptée aux climats chauds et ensoleillés, on la retrouve le plus souvent aux États-Unis dans des endroits comme la Californie et la Floride. Mais la décoration intérieure de style méditerranéen est devenue un fourre-tout pour les bâtiments, la décoration intérieure et l’architecture dans tous les États-Unis et au-delà. Tout comme les spaghettis aux boulettes de viande sont un riff américain sur la cuisine italienne, la manière générique et clichée dont la décoration intérieure de style méditerranéen est souvent interprétée aux États-Unis et ailleurs peut être méconnaissable pour un natif d’un pays bordant la mer Méditerranée. Mais il existe des points communs qui peuvent vous aider à identifier l’essence du style méditerranéen et à l’adapter à votre intérieur, quel que soit le lieu ou le climat.

Éléments clés du design de style méditerranéen

Pour commencer mettez l’accent sur la vie intérieure et extérieure de votre  maison. Avec la maximisation de la lumière naturelle et des vues sur l’extérieur. De plus il vous faudra des fenêtres et portes cintrées et encadrements intérieurs cintrés avec les poutres apparentes, murs en pierre naturelle et sols en carrelage ou en bois dur. Espaces intérieurs aérés et ventilés en utilisant des matériaux naturels dans les finitions. Ainsi pour la décoration utilisez le bois, le rotin, le carrelage, la céramique, la terre cuite, le fer forgé, le lin et le coton. Utilisation de la couleur comme accent, avec des palettes qui reflètent l’environnement naturel, du bleu-vert de l’océan aux jaunes et aux tons dorés du soleil. Un espace conçu pour l’hospitalité et la famille, avec des zones communes où l’on trouve de nombreux sièges et une grande table à manger.

Conseils de décoration intérieure dans le style méditerranéen

Tout d’abord, concentrez-vous sur les éléments essentiels pour éviter le désordre. De plus vous pouvez optez pour des tons de blanc ou de crème sur les murs. Aussi vous pouvez laissez transparaître les imperfections naturelles des murs pour ajouter de la texture. Mais envisagez de blanchir les murs ou les sols pour ajouter de la texture et de la patine. Optez pour un parquet à larges lames ou du carrelage, selon vos préférences et le climat. Mais utilisez le même revêtement de sol dans toute la pièce pour créer un aspect cohérent.

Finitions importante du style méditerranéen

Laissez le sol nu ou utilisez des tapis à tissage plat dans des matériaux naturels et des couleurs sourdes. En effet pour les finitions, pensez aux matériaux bruts tels que la pierre naturelle, le bois brut, le bambou ou le ciment. Incorporez des matériaux naturels aux meubles et aux objets décoratifs, comme le rotin, l’osier, la paille, la corde, le jute, le lin, le coton et la laine.

Mettez en valeur l’architecture existante ou ajoutez des détails tels que de fausses poutres apparentes, des pierres ou du carrelage pour donner du caractère à une construction plus récente. Mais choisissez des objets rustiques et sculpturaux, vintage ou artisanaux, tels que des céramiques, des bols, des paniers et des vases.

Par ailleurs tirez le meilleur parti de la lumière naturelle avec des fenêtres nues, des stores solaires ou des rideaux à voile clair. Créez des possibilités de vie intérieure-extérieure avec des portes françaises ou accordéon. Essayez les carreaux de mosaïque pour ajouter de l’intérêt et des motifs aux pièces minimalistes. Utilisez des textures multiples pour créer de la chaleur et de l’intérêt.

Aménagement de l’extérieur

Aménagez les espaces extérieurs tels que le patio, le balcon ou la terrasse avec le même soin que celui apporté à la décoration des espaces intérieurs, en veillant à la cohérence esthétique entre l’intérieur et l’extérieur. Imitez les arcs avec de la peinture, ou incorporez des miroirs de fenêtre ou des étagères en forme d’arc. Utilisez des étagères ouvertes dans la cuisine pour mettre en valeur la vaisselle, la verrerie et les accessoires. Si votre climat le permet, choisissez de la verdure méditerranéenne comme des oliviers ou des citronniers en pot. Sinon, essayez de placer des branches ou de simples fleurs séchées dans un vase rustique.

 

Publié le Laisser un commentaire

Les plantes d’intérieur qui peuvent aider à purifier l’air

plantes d'intérieur

Mais pas n’importe quelle plante verte : La nouvelle étude porte sur cinq plantes d’intérieur courantes et révèle que certaines sont plus efficaces que d’autres lorsqu’il s’agit d’éliminer les substances chimiques nocives de l’air.

Selon des chercheurs de l’université d’État de New York Oswego, la pollution de l’air intérieur est une menace courante et importante pour la santé humaine et peut même entraîner des symptômes du « syndrome des bâtiments malsains », comme des maux de tête et de la fatigue. Les composés organiques volatils (COV), qui sont émis sous forme de gaz par la fumée de cigarette, les peintures, les meubles, les photocopieurs et les imprimantes, les produits de nettoyage et les vêtements nettoyés à sec, sont souvent en cause.

« Les bâtiments, qu’ils soient neufs ou anciens, peuvent contenir des niveaux élevés de COV, parfois si élevés que vous pouvez les sentir », explique Vadoud Niri, PhD, professeur adjoint de chimie qui a dirigé la nouvelle étude. L’inhalation de grandes quantités de COV peut causer des problèmes de santé à court et à long terme, ajoute-t-il, notamment des étourdissements, de l’asthme et des allergies.

L’installation de systèmes de ventilation ou d’autres solutions de haute technologie peut aider à éliminer les COV des environnements intérieurs, mais ils peuvent être coûteux, et Niri voulait trouver un moyen plus simple et moins cher d’améliorer la qualité de l’air. Il s’est donc tourné vers les plantes, qui absorbent le dioxyde de carbone par leurs racines et leurs feuilles. Des recherches antérieures ont également montré que la verdure peut absorber des COV comme le benzène, le toluène et le formaldéhyde. Si toutes les plantes d’intérieur testées ont permis de réduire au moins partiellement la pollution atmosphérique, certaines ont été plus utiles que d’autres.

5 plantes d’intérieur bonnes pour votre foyer

La plante araignée (Chrolophytum comosum)

La plante araignée s’est classée au premier rang pour l’élimination de l’éthylbenzène (62 %), des p-Xylènes (92 %) et des o-Xylènes (93 %) – des produits chimiques que l’on trouve dans les encres, les caoutchoucs, les adhésifs, les peintures et les vernis. Cette plante s’adapte à de nombreux environnements et produit souvent de petites plantes, ou spiderettes, qui peuvent être rempotées et atteindre leur taille définitive.

Bromélia (Guzmania lingulata)

Cette plante d’intérieur colorée et hérissée s’est révélée la plus efficace pour éliminer le benzène (92 %). Qui est un gaz toxique est présent dans les gaz d’échappement des véhicules à moteur et la fumée de cigarette. Elle a également été la plus efficace, dans l’ensemble, pour éliminer plusieurs COV. Tout en absorbant plus de 80 % de six des huit produits chimiques étudiés.

Cactus des Caraïbes (Consolea falcata)

Ces cactus rustiques produisent de petites fleurs et poussent bien avec beaucoup de soleil. Bien qu’il ne soit pas le meilleur pour éliminer un seul produit chimique. Cependnat il a tout de même éliminé plus de 80 % de l’éthylbenzène, des p-Xylènes et de l’acétone, et environ 60 % du benzène. Mais aussi du toluène et de l’o-Xylène.

Plante de jade (Crassula argentea)

Parmi les cinq plantes testées, cette succulent est facile à entretenir. Mais également connue sous le nom d’arbre de l’amitié, de plante porte-bonheur ou d’arbre à argent. Cependant elle est plus efficace pour éliminer le toluène (91 %). C’est un produit chimique à forte odeur souvent associé aux diluants pour peinture.

Dracaena (Dracaena fragrans)

Les cinq plantes ont bien éliminé l’acétone, vous avez probablement remarqué son odeur dans les salons de manucure. En effet ce produit chimique piquant est présent dans les dissolvants pour vernis à ongles. Mais la populaire plante Dracaena, possède des tiges en forme de tronc et des feuilles brillantes. Par conséquent elle absorbe une plus grande quantité de ce gaz que toute autre plante verte testée.

 

Publié le Laisser un commentaire

Idées d’aménagement pour une salle de cinéma à la maison

salle de cinéma

La seule chose qui soit meilleure que d’aller au cinéma, c’est d’en profiter dans le confort de sa propre salle de cinéma à la maison. De plus, puisque nous passons de plus en plus de temps dans nos maisons, autant les optimiser pour les soirées cinéma. Si vous êtes prêt à vous lancer ou si vous commencez tout juste à étudier le processus, ces idées de conception de salle de cinéma. Ainsi les conseils de rénovation et exemples de décoration vous aideront à créer l’espace cinématographique de vos rêves. Voici quelques idées pour les meubles et la décoration de votre salle de cinéma.

Idées pour une salle de cinéma à la maison

Salle de cinéma en extérieur

Pourquoi se limiter à l’intérieur quand on peut regarder un film sous les étoiles ? C’est tout à fait possible avec un projecteur portatif et une feuille blanche, une surface extérieure plane ou un écran portable. De plus vous pouvez accrochez des guirlandes électriques, empilez les coussins et disposez des meubles d’extérieur pour un film magique.

Libérez votre sous-sol

Un sous-sol est l’endroit idéal pour concevoir une salle de cinéma puisqu’il est isolé et sombre. Les performances sonores et l’éclairage seront ainsi plus faciles à contrôler.

Le conseil de conception : Peignez vos murs d’une couleur sombre et installez un écran plat extra-large. Installez ensuite des sièges rappelant les sièges de cinéma classiques en peluche, mais avec une touche de modernité et la possibilité de fonctionner dans divers environnements.

Les options de son de votre salle de cinéma maison

Il y a beaucoup de choses à prendre en compte lors de la conception de votre système audio, du nombre de haut-parleurs dont vous aurez besoin à l’installation ou non d’un son surround. Certains choix de conception auront également un impact sur la qualité du son. Par exemple, un tapis permet de contenir le bruit et d’éviter l’écho.

Le conseil en design : Une moquette en peluche, des fauteuils inclinables en cuir réglables avec porte-gobelets intégrés et une palette de couleurs grises sophistiquées font de votre salle de cinéma maison un endroit parfait pour les cinéphiles et les familles. Un grand sectionnel peut accueillir plus de famille et d’amis, et l’histoire des couleurs sombres donne l’impression d’un salon souterrain.

Recherchez d’autres emplacements

Si vous ne disposez pas d’un sous-sol ou d’un espace suffisamment grand, il existe de nombreuses autres façons d’aménager une salle de cinéma. Transformez une chambre d’amis ou un dressing, dont le caractère fermé minimise la lumière naturelle. Vous pouvez également convertir un abri de jardin, un abri de piscine ou même un garage inutilisé.

L’astuce : si vous ne pouvez pas aménager une pièce entière pour qu’elle ressemble à une boîte noire de cinéma. Optez pour des sièges intégrés qui vous permettront de vivre cette expérience en espace réduit.

Optimisez votre câblage

Une autre étape importante consiste à vérifier votre câblage. Vous aurez besoin d’un câblage adapté pour l’éclairage, le son, le projecteur et/ou l’écran. C’est aussi le bon moment pour mentionner que vous voudrez garder l’équipement hors de vue et cacher vos fils avec des tubes discrets.

Pensez à isoler votre salle de cinéma

Une fois que vous avez choisi la pièce que vous souhaitez utiliser pour un cinéma maison, vous devez définir vos besoins en matière de rénovation. Voulez-vous simplement décorer une salle multimédia qui s’inspire un peu d’une salle de cinéma, ou voulez-vous tout mettre en œuvre ? Dans ce dernier cas, vous voudrez peut-être isoler vos murs avec des cloisons sèches pour créer une barrière acoustique.

Le conseil en design : Faites en sorte que ce soit ultra-doux. Les poufs rembourrés et les tables d’appoint empilables qui s’accrochent au-dessus du canapé.

Choisissez votre écran

Il y a une tonne d’options et d’éléments à prendre en compte pour choisir votre écran. Le plus important, ce sont les dimensions de la pièce. Si elle est peu profonde, vous ne voudrez pas choisir un écran trop grand. Quel que soit votre choix, assurez-vous qu’il est équipé d’un lecteur Blu-ray, d’une alimentation par satellite ou d’une console de jeu.

Configurer les systèmes de contrôle

Envisagez de mettre en place un système de contrôle comme une télécommande universelle. Comme un iPad, un iPhone ou un système de domotique. Cela vous aidera à contrôler l’éclairage, le son et tout le reste en un seul endroit.

L’astuce du design : Une salle multimédia est parfaite pour les soirées cinéma en famille, mais aussi pour les réceptions, les siestes de l’après-midi et les réunions informelles.

Qu’est ce que vous voulez ?

Voulez-vous une capacité 3D ? Des performances audio de niveau professionnel et une image haute résolution ? Un projecteur caché qui descend du plafond ? Il existe une multitude de petits ajouts qui feront de votre salle de cinéma maison une expérience vraiment immersive.

L’astuce du design : si vous avez des murs blancs unis, un projecteur sera votre meilleur ami. Vous pourrez regarder vos films préférés sur un grand « écran » sans avoir à en installer un sur les murs de votre salon

Pensez à la mise en place

Et maintenant, la partie amusante… une fois que vous avez mis au point tous les éléments techniques, vous pouvez penser à la disposition. Optez pour des sièges de stade de style cinéma avec des chaises longues inclinables ou des love seats, ou restez sur un seul niveau avec un sectional.

 

Publié le Laisser un commentaire

Voici comment prendre soin d’un arbre d’intérieur ( et de ne jamais en tuez un )

arbres d'intérieurs

Si vous pensez qu’il est temps de commencer à chercher à ajouter un peu de vie et de verdure à votre espace, les arbres d’intérieurs sont une option unique et magnifique. De plus, malgré leur apparence imposante, elles sont en fait assez faciles à entretenir. Donnez à un arbre d’intérieur la bonne quantité d’eau, de lumière et d’humidité et il est sûr de prospérer. Voici ce que vous devez savoir sur cette plante d’intérieur populaire, du symbolisme qui la sous-tend aux détails pratiques pour la maintenir en vie et la faire pousser.

 

Chaque chose en son temps : Les arbres d’intérieur portent-ils chance ?

Les arbres d’intérieur, alias pachira aquatica, sont considérés comme un symbole de chance et de prospérité, mais ils ne le sont pas depuis si longtemps. Selon Bloomscape, cela ne remonte pas à des siècles, comme on pourrait le croire, mais plutôt aux années 1980. L’arbre d’interieur tressé tel que nous le connaissons a en fait été cultivé pour la première fois par un chauffeur de camion à Taïwan, et est rapidement devenu populaire au Japon et en Asie de l’Est, devenant également associé à la pratique chinoise du Feng Shui.

Les troncs tressés sont censés « piéger la fortune dans leurs plis », explique Bloomscape, tandis que les cinq feuilles de chaque tige sont censées représenter les cinq éléments que sont la terre, l’eau, le feu, le vent et le métal. Et si vous trouvez par hasard un arbre à monnaie dont la tige comporte sept feuilles, ce qui est très rare, on considère qu’il est encore plus chanceux.

Soins de base pour l’arbre d’intérieur

Lumière du soleil est indispensable à vos arbres d’intérieurs

Selon At+ , les arbres d’intérieur aiment un mélange de lumière solaire directe et indirecte. Comme pour la plupart des plantes d’intérieur, trop de soleil direct peut brûler les feuilles, donc pour atteindre le bon équilibre avec votre arbre, vous pouvez le tourner ou le faire pivoter régulièrement pour une distribution plus uniforme de la lumière, mais ne le déplacez pas partout pour ne pas trop le déranger. Autre chose à noter ? Les arbres peuvent supporter l’éclairage fluorescent, vous pouvez donc en garder un dans votre bureau si vous en prenez soin.

Le terreau

Selon les experts de Miracle-Gro, il est important de conserver un terreau riche en nutriments et bien drainé. Pour cela, utilisez un mélange de terreau bien drainant ou ajoutez du sable et du gravier pour une meilleure porosité.

Arrosez vos arbres d’intérieurs régulièrement  :

La meilleure façon de garder un arbre d’intérieur heureux ? Donnez-lui un bon arrosage toutes les semaines ou toutes les deux semaines, en laissant le sol sécher entre les deux. Bien sûr, si votre plante reçoit plus de lumière, vous devrez également augmenter sa consommation d’eau afin qu’elle ne se dessèche pas trop. C’est une plante qui a besoin de beaucoup d’eau, mais pas tout le temps.

Température et humidité :

Les plantes d’intérieurs se développent mieux dans des environnements plus chauds, vous voudrez donc les garder dans un endroit dont la température se situe entre 65 et 75 degrés Fahrenheit. Mais la bonne nouvelle, c’est que les arbres d’intérieur sont aussi assez flexibles et indulgents – ils peuvent toujours supporter des températures inférieures ou supérieures de 10 degrés à cette fourchette idéale. En ce qui concerne l’humidité, les arbres prospèrent avec une humidité supplémentaire, alors assurez-vous de brumiser votre plante régulièrement. Bloomscape suggère de placer votre arbre d’intérieur sur un plateau de cailloux pour augmenter l’humidité en hiver.

Tressage, taille, et plus encore pour les arbres d’intérieurs

Bien que les arbres d’intérieurs ne doivent pas nécessairement être tressés, la plupart des pachira aquatica modernes que vous trouverez sur le marché le sont à l’achat. Les arbres d’intérieurs tressés sont en fait des plantes multiples dont les troncs ont été tissés ensemble pendant leur croissance, alors qu’ils sont flexibles. Si vous souhaitez tresser votre plante, essayez comme nous vous le suggérons : Tissez les troncs ensemble doucement et attachez une ficelle autour du sommet pour maintenir l’ensemble. Au fur et à mesure que l’arbre grandit, vous pouvez continuer ce processus.

Comme la plupart des plantes d’intérieur, les arbres à nécessitent également une taille régulière. Tout d’abord, vous voudrez garder un œil sur toutes les feuilles mortes, endommagées ou mourantes et les couper. La meilleure façon de procéder est d’utiliser des ciseaux ou des sécateurs propres et aiguisés (et assurez-vous de les essuyer entre les coupes !) et de les couper juste après un nœud. Vous pouvez également les tailler pour leur donner une forme spécifique si vous préférez – les arbres d’intérieurs sont traditionnellement ronds au sommet, mais vous pouvez aussi laisser votre plante faire sa propre chose et juste tailler les parties problématiques pour garder votre plante florissante et encourager une nouvelle croissance. Vous pouvez également tailler votre plante pour la garder petite si vous le souhaitez, car les arbres à monnaie peuvent devenir assez grands (selon Garden.org, ils peuvent atteindre jusqu’à 60 pieds dans leur habitat naturel !)

Problèmes courants des arbres d’intérieurs

Comme les arbres en intérieurs ont besoin de beaucoup d’eau en même temps, ils peuvent être sujets à la pourriture des racines. La pourriture des racines, si vous n’êtes pas familier avec ce phénomène, c’est lorsqu’il y a trop d’eau dans votre plante, ce qui fait que les racines commencent à se décomposer et à mourir. Lorsque vous arrosez votre plante, assurez-vous qu’il n’y a pas de surplus d’eau dans la soucoupe sous les trous de drainage – si c’est le cas, videz-la pour éviter la pourriture des racines. Le mieux est d’utiliser un pot qui n’est pas trop grand (plus le pot est grand, plus il a de place pour contenir l’eau) et qui a un excellent drainage, et de le placer sur une soucoupe que vous pouvez facilement retirer et vider lorsqu’elle se remplit d’eau.

Les plantes d’intérieur peuvent également attirer des parasites comme les pucerons et les cochenilles, mais ne vous inquiétez pas  AT+  suggère d’appliquer de l’huile de margousier sur le sol pour repousser les parasites, et d’éliminer les pucerons avec de l’eau. Tous ces parasites peuvent causer des dommages importants à votre plante, alors assurez-vous de vous en occuper dès que vous les voyez pour éviter les feuilles lâches, tombantes et mourantes.

Publié le Laisser un commentaire

Les meilleurs types de stores et ceux qui conviennent à votre maison

types de stores

Que vous viviez dans un appartement en ville, dans une maison en banlieue ou dans une cabane dans les bois, un peu d’intimité est toujours une bonne chose. Le moyen le plus simple d’empêcher les regards indiscrets ou la lumière en général d’entrer dans votre maison est d’équiper les fenêtres avec des stores. Les différents types de stores sont constitués de fines bandes individuelles en plastique, en bois ou en métal qui peuvent être facilement ajustées. Ils peuvent être relevés ou abaissés. Ils peuvent être relevés ou abaissés pour régler avec précision le niveau de lumière souhaité dans la pièce.

Veillez simplement à ne pas confondre les stores avec les ombres, qui sont fabriquées avec une seule feuille de tissu, ou avec les draperies ou les rideaux, qui sont fabriqués en tissu. Comme si cela ne suffisait pas, il existe un certain nombre de styles de stores. Grâce à cette variété, les stores pourront s’intégrer au mieux aux meubles et au désign de votre maison. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider à les décomposer.

Types de stores

Stores vénitiens

Contrairement à leur nom, les stores vénitiens viendraient de Perse, et non de Venise. Ils ont été introduits en Europe au XVIIIe siècle et se sont rapidement imposés comme l’un des types de traitement de fenêtre les plus populaires, et le sont toujours aujourd’hui. Les stores vénitiens sont constitués d’une série de lamelles horizontales empilées, de deux pouces de large, reliées par des cordons ou des bandes de tissu. Pour régler les stores, vous tirez sur les cordons pour faire pivoter les lamelles ou les rapprocher et les relever. Si les stores vénitiens peuvent être fabriqués dans divers matériaux, ils sont souvent en bois. Les stores vénitiens conviennent le mieux aux fenêtres étroites et sont généralement utilisés dans les chambres, les cuisines et les bureaux à domicile.

Mini-stores

Les stores miniatures sont très similaires aux stores vénitiens en termes de forme et de fonction, mais ils comportent des lamelles plus fines, généralement d’un pouce d’épaisseur. Ils sont généralement fabriqués à partir d’un métal comme l’aluminium, ce qui les rend un peu plus abordables que les stores vénitiens standard. Ils sont également plus faciles à nettoyer ! Vous pouvez également aller encore plus loin avec les microstores, dont les lamelles ne font qu’un demi-pouce d’épaisseur.

Types de stores verticaux

Les stores verticaux sont, comme vous pouvez vous y attendre, une série de lamelles verticales (souvent en métal comme l’aluminium) suspendues à un rail. Comme pour les stores vénitiens, les lamelles peuvent être tournées ou rapprochées sur le côté pour ajuster la quantité de lumière filtrant dans une pièce. Si votre maison possède une porte coulissante en verre entre le salon et le balcon ou la cuisine et le jardin, les stores verticaux sont une excellente option pour contrôler la lumière et l’intimité.

Stores à panneaux et rails

Les stores à panneaux et rails sont une variante des stores verticaux. En effet ils sont composés de larges lamelles de tissu qui sont un hybride de stores et d’ombres. Bien qu’ils soient suspendus à un rail, les stores à panneaux sont différents des stores verticaux. Car les lamelles peuvent être déplacées indépendamment les unes des autres. Dans les stores verticaux, les lamelles ne peuvent être tirées que d’un côté. Mais dans les stores à panneaux, elles peuvent être déplacées dans les deux sens, et elles peuvent même être divisées en deux !

Types de stores intelligents

Vous connaissez probablement déjà les smartphones, les téléviseurs intelligents, et même les thermostats, sonnettes et ampoules intelligents. Mais saviez-vous qu’il existe aussi des stores intelligents ? Alors que les stores traditionnels peuvent être à la fois manuels et automatiques. Les stores intelligents font passer la technologie au niveau supérieur. Non seulement ils sont alimentés automatiquement, mais ils peuvent également être contrôlés par une application. En effet en vous synchronisant avec Siri d’Apple, Google Assistant ou Alexa d’Amazon. Vous pouvez également programmer les stores intelligents pour qu’ils s’ajustent en fonction de l’heure de la journée. Ainsi que la quantité de lumière du soleil qui les frappe, ou s’ils détectent un mouvement. Bien sûr, ces fonctionnalités s’accompagnent d’un prix beaucoup plus élevé que les stores standard dotés de bonnes vieilles cordes à tirer.

Matériaux utilisés pour les différents types de stores

Bois

Presque tous les types de bois peuvent être utilisés pour les stores, et ils peuvent être finis dans une variété de couleurs. Les stores en bois sont appréciés pour leur aspect chaleureux. Mais ils peuvent être difficiles à entretenir dans les pièces très humides, comme les salles de bains, ou dans les climats humides. De plus ils conviennent à toutes les tailles de fenêtres et sont particulièrement adaptés aux grandes fenêtres. Car les lamelles de bois pèsent moins lourd que leurs homologues en faux bois. Cependant les stores en bois sont généralement plus chers que les stores synthétiques ou métalliques. Mais ils nécessitent également un peu plus d’entretien. En effet vous ne pouvez pas utiliser de produits chimiques agressifs pour les nettoyer. Sinon le bois pourrait être endommagé.

Faux bois

Les stores en faux bois sont fabriqués de deux manières. Tout d’abord dans un style, les lamelles ont une âme synthétique avec des placages en bois véritable. Mais dans l’autre style, elles sont entièrement synthétiques. Les stores en faux bois sont parfaits pour les salles de bains et les cuisines. Car ils sont résistants à l’humidité et extrêmement durables. Ils peuvent également être nettoyés avec toutes sortes de produits, ce qui rend l’entretien très facile.

Métal

Les stores en métal sont généralement fabriqués en aluminium, et ils sont excellents pour réfléchir non seulement la lumière, mais aussi la chaleur. Cependant si vous vivez dans un climat tropical, les stores en métal pourraient bien vous convenir. Ils sont très durables, faciles à entretenir et généralement plus abordables (par rapport au bois). Mais ils peuvent être un peu bruyants, et ils peuvent avoir des bords tranchants qui peuvent blesser toute personne qui s’y frotte.

Plastique

Les stores en plastique sont généralement les plus abordables des matériaux. Mais ils n’ont pas toujours l’air aussi raffinés que le bois ou le faux bois. Ils existent cependant en différentes couleurs et textures et peuvent même imiter l’aspect du bois. Bien qu’ils ne soient pas les matériaux les plus robustes pour les stores. Cependant ils sont flexibles et donc moins susceptibles de se bosseler.

Publié le Laisser un commentaire

Comment stocker le vin en aménageant votre salle à manger ?

stocker le vin

Que vous soyez un œnophile possédant une collection digne d’un vignoble toscan ou que votre vocabulaire vitivinicole commence et se termine par le mot « boisé », un bon système de stockage du vin est un investissement judicieux. Si vous n’avez pas l’intention d’aménager toute la pièce, il vous reste à investir dans les bons appareils, dont les prix varient. Heureusement, il existe des tonnes d’astuces créatives pour stocker le vin et des solutions techniques pour les petits espaces et les petits budgets. Poursuivez votre lecture et levez votre verre à l’amélioration de la conception des caves et des bars à domicile pour stocker le vin

Avant de construire le bar pour stocker le vin

Faible luminosité pour stocker le vin

L’exposition directe au soleil accélère le vieillissement, alors soyez conscient de vos expositions. En d’autres termes, veillez à ce que votre vin ne reçoive ni trop ni trop peu de lumière. Ainsi c’est un peu comme le soin des plantes. Si vous souhaitez conserver votre collection en exposition, choisissez une enceinte en verre filtrant les UV et remplacez les ampoules à incandescence par des ampoules LED basse tension qui dégagent moins de chaleur.

Stocker le vin nécessite un climat frais

Maintenez un taux d’humidité d’environ 60 % (suffisamment sec pour éviter les moisissures mais suffisamment humide pour empêcher les bouchons de se dessécher) et une température d’environ 55 degrés Fahrenheit. Installez un système de réfrigération à compresseur pour une pièce entière – encastré dans le plafond pour un camouflage élégant. Cependant vous pouvez optez pour un refroidisseur de vin intégré dans un îlot de cuisine, une armoire ou une autre surface.

Un bon positionnement

Le fait de ranger les bouteilles à l’horizontale empêche l’oxygène de se glisser à travers le bouchon. En effet cela peut avoir un impact sur la qualité et la conservation et peut également faire gonfler les bouchons. Pour ceux qui recherchent la forme et la fonction, pensez à une étagère murale en bois de noyer, de cerisier ou d’acajou, qui résiste à des taux d’humidité élevés et empêche la formation de moisissures.

Le moyen abordable de donner un aspect luxueux à votre salle à manger

Quand on n’a pas une maison immense, chaque espace doit être très utile. Notre salle à manger ? Pas seulement pour les grandes occasions. Nous l’avons conçue pour faciliter les réceptions quotidiennes, en remplaçant le buffet en bois par du marbre facile à entretenir et en recouvrant les chaises de velours résistant aux taches. Comme j’adore collectionner la porcelaine, j’ai gardé à l’esprit la palette de couleurs de mes pièces préférées lorsque j’ai choisi la couleur de la peinture murale – Brown Eyed Girl de C2 Paint – et les textiles. Ainsi, même si je dois dresser une table à la hâte, elle sera parfaitement coordonnée. Il suffit d’ajouter des fleurs et de servir le dîner. C’est fait.

Des détails intelligents

Buffet recyclé Une trouvaille de 125 euros dans un magasin de bricolage ! De plus vous avez la lampe de table vintage, que vous pouvez trouver dans une brocante. Ne vous contentez pas des plafonniers, ajoutez des sources de lumière à différents niveaux pour rendre la pièce plus intime. Ainsi en utilisant des variateurs d’intensité vous pourrez contrôler l’intensité de la lumière de la pièce.

Cependant un autre élément vintage peut-être ajouté, les chaises laquées. En effet avec un coup de peinture de qualité, vous transformerez ces chaises en un élément chic. Mais lorsqu’il s’agit de meubles qui risquent d’être malmenés, il vaut la peine d’investir dans un laquage professionnel.

 

Publié le Laisser un commentaire

Comment entretenir votre plante d’aloès Véra et vos herbes de maisons ?

aloès Véra

L’aloès Véra est une excellente plante d’intérieur. Non seulement elle est facile à entretenir, mais elle est élégante et n’a pas un tas de feuilles qui peuvent tomber au sol. Autre avantage de l’aloès véra : le gel contenu dans ses feuilles peut aider à soulager la douleur des coups de soleil ou d’autres irritations de la peau. Si vous avez une plante d’aloès ou si vous envisagez d’en acheter une, vous devez savoir comment en prendre soin pour qu’elle prospère dans votre salon. Dans cet article nous vous donnons des conseils pour garder votre aloès véra en vie et en bonne santé.

Ce qu’il faut pour bien s’occuper de son Aloès Véra

Matériel

  • Une plante d’aloe vera en pot
  • Arrosoir
  • Ciseaux
  • Brochette en bois (facultatif)

Conseils pour entretenir votre aloès Véra

Commencez par placer votre plante d’aloès dans un pot avec un bon drainage. Le diamètre du pot doit être supérieur de 2 à 5 cm à celui de la motte.

Gardez votre aloès dans un endroit où la lumière est vive et indirecte. L’aloès peut attraper un coup de soleil s’il est exposé soudainement à une lumière trop forte. Si votre plante d’aloès prend un coup de soleil, elle aura une décoloration blanche ou brun clair sur les feuilles vertes. Une fois brûlées, les feuilles garderont cette couleur.

L’aloès est sensible aux variations brutales de température. Gardez la plante à l’écart des portes ou des bouches d’aération, surtout en hiver.
Laissez le sol s’assécher entre deux arrosages. Utilisez votre doigt ou une brochette en bois pour tester le niveau d’humidité du sol avant d’arroser.

L’aloès pousse très lentement. Si vous prévoyez de récolter les feuilles pour le gel, la plante doit mesurer entre 15 et 20 cm et avoir 10 feuilles ou plus. Lorsque vous voulez en utiliser, choisissez les feuilles du bas vers le haut. Une fois qu’une feuille a été coupée ou enlevée, elle ne repoussera pas. Toutes les nouvelles pousses viendront du haut de la plante. Utilisez le gel d’aloès véra récolté pour les irritations de la peau ou les coups de soleil.

Comment cultiver toutes vos herbes préférées à la maison ?

Cultiver vos propres herbes ne vous permet pas seulement d’économiser de l’argent, mais aussi d’améliorer vos compétences culinaires. Bien que les herbes demandent une attention constante, l’effort nécessaire est assez minime. Que vous vouliez du basilic frais pour vos pizzas maison ou de la lavande pour un café au lait aromatisé, voici un guide étape par étape pour commencer à cultiver vos propres herbes à la maison.

Matériel :

  • Graines au choix (nous avons choisi la coriandre, le basilic et la lavande).
  • Pots
  • Terreau
  • Truelle

Marche à suivre :

  • Trouvez un endroit pour cultiver vos herbes. Choisissez un endroit aussi proche que possible de la cuisine, afin de pouvoir y accéder facilement pour cuisiner. Le mieux est de choisir un endroit près d’une fenêtre avec un peu de lumière directe du soleil.
  • Décidez quelles herbes vous voulez cultiver et achetez les graines.
  • En fonction de votre sélection d’herbes, choisissez le bon pot, la bonne jardinière ou le bon lit surélevé. Choisissez des récipients avec un bon drainage.
  • Utilisez un mélange d’empotage conçu pour la culture en conteneur.
  • Ajoutez une partie du mélange dans chaque pot, en laissant un demi-pouce entre le haut du pot et le mélange de terreau.
  • Mettez vos graines dans le mélange de terreau et arrosez-les abondamment.
    N’oubliez pas d’arroser vos herbes lorsque le sol devient sec.
  • Retournez souvent les pots, afin que toutes les faces de la plante puissent bénéficier d’un ensoleillement indirect et se développer de manière uniforme.
  • N’oubliez pas de les couper ou de les tailler souvent, et profitez-en !
Publié le Laisser un commentaire

L’influence durable du design zen japonais

Le design zen japonais est l’intuition directe de la nature de l’esprit et de la vérité de la vacuité : Selon la croyance, lorsque nous abandonnons nos concepts ancrés d’un moi fixe, il n’y a « rien » à trouver. Depuis le 12e siècle, les designers japonais ont transmis cette compréhension à travers des temples dépouillés et des jardins de sable abstraits, des éléments qui continuent d’influencer le design (au Japon et dans le monde) aujourd’hui.

L’esthétique du design zen japonais a eu un impact considérable dans le monde entier, en particulier sur le mouvement minimaliste moderne. Il a vu  le jour au milieu du XXe siècle et qui continue à se développer. Selon Joseph Yuen, un architecte international spécialisé dans ce style depuis les années 1970, « le zen est marqué par la simplicité et l’équilibre, mais son effet est profond. Le ‘néant’ visuel entraîne une réalisation de soi qui ne peut être exprimée par des mots. »

L’influence du design zen japonais

Origines du design zen japonais

La légende veut que le moine indien Bodhidharma ait transmis en Chine, en 500 de notre ère, les enseignements bouddhistes Chan, qui se sont répandus au Japon et ont pris le nom de Zen. Pendant la période Kamakura (1185-1333), le zen a gagné en influence sous le shogunat au pouvoir, car il correspondait à la voie du samouraï : agir avec intuition et affronter la mort sans crainte.

L’influence du zen dans la société de Kamakura s’est étendue à l’architecture domestique. S’inspirant des temples, les maisons japonaises ont commencé à intégrer un tokonoma (alcôve),. Aussi un shoin (bureau ou salon) et un tana (étagères intégrées, souvent dotées de portes coulissantes shoji). Contrairement au style ornemental des autres sectes, le zen a permis d’apprécier la beauté des matériaux naturels et humbles tels que les poutres en bois irrégulières et les tatamis. Les espaces étaient ouverts et dégagés, ce qui permettait de mettre l’accent sur des objets soigneusement sélectionnés, comme un parchemin ou une statue de Bouddha.

À l’ère Muromachi (1336-1573), les shoguns Ashikaga ont été le fer de lance d’une résurgence artistique qui a soutenu le sacerdoce zen. La capitale, Kyoto, est devenue le centre d’impressionnants temples comme le Kinkaku-ji. C’est un pavillon de trois étages partiellement recouvert de feuilles d’or qui scintillent au soleil. Les karesansui, ou jardins de pierre et de sable, ont atteint leur apogée à la fin du XVe siècle avec le Ryoan-ji. Ce jardin zen dispose 15 pierres en groupes sur du sable blanc grossier, dans une composition purement abstraite. L’effet est d’une simplicité trompeuse, mais suscite une profonde méditation chez le spectateur.

Le zen minimaliste moderne

L’esthétique zen a fortement influencé le mouvement d’architecture minimaliste qui a émergé au milieu du XXe siècle. Le pionnier Ludwig Mies van der Rohe a résumé cette philosophie dans son célèbre dicton de 1947 : « Moins, c’est plus ». Si ces structures modernes sont généralement dépourvues des éléments d’une maison japonaise traditionnelle, elles capturent le même sentiment de vide austère avec des matériaux tels que le béton. Mais aussi l’acier et le verre. Des architectes contemporains comme le Britannique John Pawson , qui a un jour aspiré à devenir moine zen au Japon avant de se tourner vers le design . Ainsi ils communiquent cette « expérience d’unité » par le biais d’espaces ouverts bien éclairés et de lignes pures.

Aujourd’hui, trois des architectes les plus vénérés du Japon perpétuent l’héritage zen à travers leurs visions futuristes. Les expériences dépouillées de Shigeru Ban : il a construit une maison en papier et une autre sans murs. C’est que Yuen appelle « un processus de démantèlement et de reconstruction. » Kengo Kuma a décrit son exposition « Sensing Spaces » de 2014 comme un koan.  Ou une énigme zen :  » Le rien n’est pas vraiment rien ; je voulais montrer la richesse du rien à travers le pavillon.  » Tadao Ando utilise des plans de béton colossaux pour jouer avec la lumière et l’espace, tout en s’harmonisant avec l’environnement naturel. L’architecture d’Ando évoque les paroles du Bouddha dans le Sutra du cœur : « La forme n’est pas autre chose que le vide ; le vide n’est pas autre chose que la forme. »

Faire entrer le zen dans votre maison

Selon Yuen, pour cultiver un espace de vie zen, il ne suffit pas de supprimer les couleurs et les ornements. « Dans mes œuvres, j’explore le lien entre les espaces et les objets qui s’y trouvent. L’emplacement d’un seul bonsaï, par exemple, peut modifier l’équilibre d’une pièce », explique-t-il.
Yuen met l’accent sur le yohaku-no-bi, le concept artistique qui consiste à trouver de la beauté dans les espaces vides. Comme le papier blanc dans une peinture à l’encre de Chine (sumi-e). « Je suis attentif à la façon dont les espaces positifs et négatifs s’interpénètrent », explique-t-il. Plutôt que de sembler dépouillé, un vide peut créer un sentiment de tranquillité, et peut même être considéré comme le point central d’une pièce.

Yuen intègre également le wabi-sabi, ou l’appréciation de l’imperfection et du caractère éphémère. Les maîtres de thé zen appréciaient les bols fissurés et irréguliers car ils nous rappellent que tout change et que nous devons chérir ce que nous avons sous les yeux à ce moment précis. Yuen se procure des matériaux naturels bruts comme le bambou et la pierre, qui vieillissent gracieusement avec le temps. Il suggère d’ajouter un petit jardin de sable intérieur, à la fois élément décoratif et rituel contemplatif.

Chez AT+ nous sommes des grands fans de l’influence du design zen japonais. C’est pourquoi nous vous avons décrit les préceptes et qui font ce design zen japonais aujourd’hui en 2021

 

Publié le Laisser un commentaire

Aménagement de l’espace extérieur de votre maison pour travailler

espace extérieur

Si vous disposez d’un espace extérieur et d’un travail de bureau à plein temps, c’est presque une torture de travailler depuis l’intérieur de votre maison pendant les mois d’été. Cependant, lorsque vous sortez avec votre ordinateur portable, l’installation n’est pas toujours fonctionnelle. Le soleil, bien qu’il soit agréable de s’y plonger, rend l’écran de votre ordinateur difficile à voir. Votre terrasse peinte, votre clôture ou même l’extérieur de votre maison peuvent commencer à s’écailler, ce qui n’est pas ce que vous voulez dans votre fond d’écran Zoom ! Pour vous assurer de tirer le meilleur parti de votre espace extérieur cette saison, nous avons rassemblé des conseils de designers pour tout, des structures d’ombrage aux tissus résistants aux intempéries. Vous aurez une installation sans stress en un rien de temps !

Conseils pour aménager l’espace extérieur de votre maison

Utilisez des parapluies avec des tissus d’ombrage.

Pour commencer l’idéal est d’utiliser des parasols avec des tissus d’ombrage pour bloquer le soleil. Essayez ceux dans des bleus paisibles, qui présentent un tissage plat avec une forte protection UV et bloquent la lumière du soleil à toute heure de la journée.

Investissez dans un parapluie à inclinaison automatique ou un store rétractable.

Pour une option finie, les parapluies à inclinaison automatique sont agréables car ils vous permettent d’ajuster l’auvent tout au long de la journée. En même temps, un auvent rétractable peut vous donner un bureau extérieur ombragé de manière plus constante.

Choisissez des sièges confortables pour aménager l’espace extérieur de votre maison

Un moyen facile de rendre votre espace extérieur confortable est de l’adoucir avec « des tissus d’ameublement texturés, durables et résistants aux intempéries. Pour les canapés et les chaises d’extérieur, de nombreuses personnes optent pour des tissus neutres et leur donnent des touches de couleur. Lorsqu’il s’agit de choisir des meubles spécifiques, vous pouvez opter pour un fauteuil de salon qui se démarque ou pour une option plus décontractée comme un sac de fèves pour l’extérieur afin d’apporter un moment de répit.

Teignez votre terrasse ou votre patio.

Travailler à la maison consiste à créer un espace qui favorise la créativité, la concentration ou la tranquillité, et la couleur peut y contribuer, que vous soyez à l’intérieur ou à l’extérieur. Pour aider à créer une oasis de travail à l’extérieur, je recommande de commencer par une belle teinture pour terrasse ou patio .

Incorporez de la couleur dans votre espace extérieur

Pour la peinture, les couleurs foncées sont très tendance pour les extérieurs. Elles peuvent faire bonne figure quelle que soit la saison. La couleur de l’année 2021, Urbane Bronze SW 7048, sera tout aussi belle par un jour de neige en janvier que dans nos bureaux extérieurs cet été. Si vous vous sentez audacieux et que vous voulez vous concentrer, optez pour un rouge. Pour apporter un élément de plaisir, vous pouvez même « utiliser plusieurs couleurs pour créer une belle peinture murale.

Animez l’espace avec des plantes.

Que vous ajoutiez quelques petites plantes en pot, de grandes plantes ou les deux, elles amélioreront facilement votre installation de travail en plein air. De plus vous pouvez également ajouté un tapis et des sièges avec des coussins bruns pour en faire une oasis de jardin très confortable.

 

Publié le Laisser un commentaire

Conseils de décoration pour les mamans de type B

décoration pour les mamans

Santé aux mamans de type B. Les mamans qui n’ont pas toujours tout en main, qui n’auront jamais l’espace de vie « parfait » ou les enfants dignes de figurer sur Instagram 24 heures sur 24, mais qui aiment leur famille avec passion. Si vous vous identifiez comme une maman de type B, vous avez pleinement accepté que les comptoirs de votre cuisine ne seront jamais impeccables. Ainsi que le linge qui débordera presque toujours et que le salon sera probablement infiltré de jouets et de vêtements 99 % du temps. Mais vous êtes d’accord avec ça. Votre maison n’est pas censée être parfaite – elle est censée être votre espace de sécurité. Voici quelques conseils de décoration pour les mamans pour trouver les bons meubles et bien aménager leur foyer.

Conseils sans stress de décoration pour les mamans de type B.

Donnez la priorité à la commodité

Dans un monde souvent axé sur les tendances, vous accordez la priorité à la fonctionnalité. Aussi cool que puisse être un nouveau réfrigérateur, vous ne l’installerez pas s’il n’a pas de double tiroir pour les collations des enfants et une section inférieure pour les glaces.

Lorsqu’il s’agit de concevoir votre maison, le mieux est de vous concentrer d’abord sur la commodité. Même si une poubelle à chaussures triple largeur peut être jolie dans la buanderie, elle n’a pas autant de sens là qu’au moment où vous ouvrez la porte. De plus il est plus important qu’une décoration pour les mamans soit aussi pratique que plaisante à l’œil.

Concentrez-vous sur le flux

Lorsqu’il s’agit d’aménager votre maison, concentrez-vous sur le flux. En d’autres termes, pensez au rythme naturel de votre famille. En tant que maman de type B, vous savez que vous courez souvent d’une chose à l’autre, essayant d’équilibrer toutes les activités, les projets, les événements et les devoirs.

Pour vous, l’aménagement de la maison doit se concentrer sur le flux des choses. Si les devoirs se font souvent dans la cuisine pour que vous puissiez résoudre des problèmes de maths difficiles tout en préparant le dîner, alors ne résistez pas ! Aménagez un espace pour les devoirs au coin de la table principale au lieu de forcer vos enfants à installer un bureau dans leur chambre et à faire 10 000 allers-retours.

Si votre routine du soir consiste à préparer des desserts et à vous blottir sur le canapé, installez une petite table d’appoint afin de disposer d’un endroit où équilibrer les friandises.

Laissez vos enfants guider l’aménagement

Même si nous, les mamans, détestons l’admettre, nos enfants dictent la plupart des aspects de notre vie (lire : tous). Lorsqu’il s’agit de l’aménagement de votre maison, faites-les participer au processus et tenez compte de leurs besoins.

Vos enfants sont-ils jeunes et ont-ils besoin d’une aire de jeu séparée ? Vos enfants plus âgés invitent-ils souvent leurs amis à venir traîner au sous-sol ? En fonction de l’âge, des besoins, des préférences, des loisirs et des passe-temps des membres de votre famille, et en particulier des enfants, vous souhaiterez peut-être que certains aspects de la conception de votre maison soient adaptés à eux.

Créez des  » maisons  » pour les objets

En tant que maman de type B, il y a de fortes chances que vous ayez déjà entendu parler du proverbial  » tiroir à ordures « . Pour quelqu’un dont les parents – et la vie – ont une approche plutôt décontractée de la vie, ce tiroir est un fourre-tout pour les objets qui n’ont pas vraiment leur place. Et dans votre maison, il y a pas mal de ces choses.

Lorsque vous vous concentrez sur l’aménagement de votre maison, pensez aux « maisons » où les objets ont leur place. Et en créant des espaces pour vos objets (ou des quantités copieuses de tiroirs de bric-à-brac), vous réaliserez qu’il est beaucoup plus facile de garder votre espace en ordre lorsque vous êtes moins préoccupé par la « perfection » et plus concentré sur le rangement de base.

Allez à votre rythme

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’organiser, de nettoyer ou d’aménager votre maison. Ne soyez pas ce que vous n’êtes pas. Même si le monde essaie de vous pousser à adopter une approche un peu plus soignée (lire : un peu plus proche de vos homologues de type A), votre espace vous appartient.

Et il est important que vous soyez vous-même pour que votre maison se sente comme votre maison.